COUPS DE CHAPEAU AUX ENSEIGNANTS

Je suis consultant en éducation.

J’ai travaillé en éducation pendant près de quarante ans, autant comme enseignant universitaire que comme psychologue et, ces vingt-cinq dernières années, comme consultant.

La réussite éducative, on le comprendra, c’est pour moi un sujet quotidien.

Récemment, je prenais le repas du soir au Château Roberval où j’étais de passage pour affaires.

Le serveur était très jeune, mais il affichait surtout un professionnalisme très convivial. Il avait cette capacité si appréciable de prendre le ton complice pour escrimer d’un humour discret tout en maintenant le standard de service élevé. Il s’agit là bien sûr du genre de service qui rehausse l’expérience d’un repas.

Je me doutais bien qu’on ne développe pas une telle attitude, voire une si belle et si agréable aisance dans le service sans une formation. Trop certain de cela pour questionner sur autre chose, j’ai demandé à notre jeune serveur où il avait fait son DEP.

« Dans un Centre de Formation Professionnelle à la commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Monsieur ! »

L’affaire était réglée, il fallait faire un coup de chapeau aux enseignants de ce CFP !

Je n’allais pas m’en tirer à si bon compte, car, à la fin du repas, en nous saluant mutuellement, le jeune serveur entreprit d’en rajouter, comme s’il pressentait que j’allais faire ce coup de chapeau et qu’il tenait à être équitable !

Il a en effet expliqué qu’il avait fait son secondaire à la polyvalente de Dolbeau (Commission scolaire du Pays-des-Bleuets) et qu’il avait eu quelques problèmes d’apprentissage au secondaire ; que sans le soutien extraordinaire de ses professeurs du secondaire, il n’aurait pas pu faire son DEP; qu’il était très reconnaissant à tous ses enseignants.

Alors voilà ! Autre coup de chapeau pour les enseignants de la polyvalente de Dolbeau !

2018-03-09T12:02:10+00:00

Ecrire un commentaire