LES CHOSES URGENTES ET LES CHOSES IMPORTANTES

Je devais rentrer ce soir-là vers 5 heures 45, trop heureux d’avoir enfin une soirée à moi.  En rentrant,  je me suis entendu dire par ma femme que j’avais oublié de prendre mon complet chez le nettoyeur et que j’en avais absolument besoin pour ma conférence du lendemain.

Je suis parti très vite pour me débarrasser de la corvée, tellement vite d’ailleurs,  que je n’ai pas vraiment saisi ce que ma femme me disait.  En fait, elle me disait :   « N’oublie pas de prendre du lait pour le bébé ».

En rentrant, j’ai découvert qu’il fallait que je retourne au dépanneur, c’est-à-dire juste à côté du nettoyeur.  J’étais vraiment en colère.

Finalement au souper, ma femme m’a rappelé la promesse que je lui avais faite de poser les rideaux ce soir-là.  J’étais carrément déprimé, il fallait que j’aille à la quincaillerie qui se trouve à être en face du nettoyeur et du dépanneur.

En rentrant de la quincaillerie, j’ai demandé à ma femme, d’un air déprimé, “Pourquoi est-ce que je cours tout le temps?” et elle m’a dit cette chose assez simple: « Parce que tu vas trop vite ».

2013-05-05T14:38:24+00:00

Ecrire un commentaire