CONFLIT

Dans un conflit aussi simple soit-il, notre subjectivité prend parfois le dessus sur notre rationnel d’une manière étonnante.

Des gens qui n’ont absolument pas souhaité en arriver à l’étage du conflit majeur risquent pourtant de monter toutes les marches y menant sans se faire prier.

Lorsque les situations de ce genre persistent, la frustration, l’émotivité et finalement l’impulsivité amènent deux acteurs à agir, volontairement, tout à fait à l’encontre de ce que chacun estime être son meilleur intérêt.

Finalement, chacun justifie son nouvel excès de comportement par ce qu’il croit être le dernier excès de l’autre.

On est enfermé, presque malgré soi, dans une logique de guerre dont l’issue ne fait pas de doute.

La morale de l’histoire est simple:

Si vous ne voulez pas vous rendre à l’étage, évitez de monter les marches. Si vous avez malgré tout une forte envie de monter les marches, servez-vous de votre tête plutôt que de vos pieds.

2013-03-04T18:17:15+00:00

Ecrire un commentaire