ESPRIT CATASTROPHE

Plusieurs personnes se comportent comme si elles croyaient que le fait de se tracasser sans arrêt avec toutes les éventualités était d’une quelconque utilité ou pire une nécessité. Le psychologue Albert Ellis a dressé une liste d’idées déraisonnables de ce genre.

Si ces personnes sont anxieuses, il y en a d’autres qui se rendent la vie misérable parce qu’elles veulent toujours atteindre à la solution parfaite… comme si elle existait.

Quand il arrive qu’une personne porte ces deux lentilles déformantes, ça donne parfois de drôles de résultats.

Vous connaissez peut-être quelqu’un comme ça ?

Vous savez, c’est le genre à hésiter trois mois entre deux tons de peinture pour le salon et à regretter son choix jusqu’au prochain grand ménage et ça, bien avant que la peinture n’ait eu le temps de sécher.

2013-01-23T07:00:09+00:00

Ecrire un commentaire